Groupes de Travail

Rapport : « La consommation durable est-elle désirable ? Peut-elle l’être davantage ?»

Etat des lieux - Regards et actions de femmes

Rapport de l’association Femmes, Débat et Société

Introduction

  • Qu’est-ce que la consommation durable ?

Il s'agit, selon l'OCDE, de « l'utilisation de biens et de services qui répondent aux besoins essentiels et améliorent la qualité de vie, tout en minimisant l'utilisation des ressources naturelles, les matières toxiques et les déchets et émissions de polluants, de manière à ne pas compromettre les besoins des générations futures ». A l’échelle mondiale, la consommation et la production durables ont été définies comme des priorités lors du Sommet de la Terre de 2002 à Johannesburg.

Lire l'intégralité du rapport

facebook twitter google plus imprimer

Consommation durable désirable - Actions menées en 2009

Notre association est reconnue depuis près de dix ans pour sa démarche anticipatrice et son action forte sur plusieurs sujets de société à dimension internationale : femmes et construction européenne, relations France-Chine, développement durable…

Dans la continuité des opérations engagées dès 2004 sur le thème de « l’engagement des femmes face au changement climatique », et suite à l’analyse des remontées d’information et des suggestions faites sur le site lancé par FDS en 2007  « womentoact.com », le groupe FDS DD a mis en œuvre en 2008/2009 une série d’actions sur la thématique « la consommation durable est-elle désirable ? Peut-elle l’être davantage ? »

Consulter notre synthèse

facebook twitter google plus imprimer

Le grand débat FDS-Maison de l’Europe - «Elections européennes 2009 : des députées européennes témoignent»

L'association Femmes, Débat et société propose un grand débat le mardi 31 mars 2009 à 18h30 à la Maison de l’Europe.

facebook twitter google plus imprimer

Forum « Consommation durable désirable »

Forum d’échanges

« La consommation durable est-elle désirable ? Peut-elle l’être davantage ? »

Mardi 3 février 2009 à 14h à l'Amphithéâtre de TF1 – 1 quai du Point du Jour à Boulogne-Billancourt

facebook twitter google plus imprimer

Bilan à mi-parcours de la présidence française de l'Union européenne

Viviane de Beaufort, professeur à l’ESSEC, présidente de la Commission des Affaires etrangères et européennes, parti radical valoisien, octobre 2008.

Petit bilan à mi-parcours de la Présidence francaise de l’UE (ces propos n’engagent que leur auteur)

Sur la ligne de départ, la présidence francaise etait tres attendue parce que la France demeure une puissance au sein de l’Ue, parce qu’elle avait avouons-le depuis un moment déçu ses partenaires et parce que la personnalité même du président de la république intrigue, seduit ou agace, bref crée une attente spécifique. Renforcée par un positionnement pro-européen fort de l’intéressé et des signaux d’engagement et de collaboration (nomination de JP Jouyet, démarches intenses de preparation de la presidence auprès des partenaires, du PE, de la Commission et des futurs Etats qui heriteront de la presidence (République tchèque et Suéde…), la PFUE se devait de faire bien.

Lire le bilan complet

facebook twitter google plus imprimer